Recette: Sauce Hellmann’s sans oeufs | Pasquier | Mon Pasquier, mon épicerie tout en fraîcheur.

Sauce Hellmann’s sans oeufs

Quoi dire des allégations écrites sur le contenant?

Sans cholestérol? Mais est-ce vraiment mieux pour la santé?

Pas tout à fait, le cholestérol alimentaire ainsi que les œufs, qui en contiennent, ne sont pas à éliminer de l’alimentation. En fait, le cholestérol alimentaire à l’inverse de ce que nous avons longtemps pensé a très peu d’effet sur le cholestérol sanguin chez des adultes en santé et n’augmente pas les risques de maladies cardiaques. Les vrais coupables de la hausse du cholestérol sanguin sont plutôt les gras saturés et trans, qui sont présents dans les produits d’origine animale (viandes et produits laitiers) et dans les produits contenant des gras hydrogénés (pâtisseries, biscuits, fritures, margarine hydrogénée, etc.).

Sans œuf? Le fait que le produit ne contienne pas d’œuf peu devenir un avantage pour la population allergique aux œufs en leur permettant eux aussi de consommer de la Mayonnaise en tartine. Pour ce qui est des colorants et arômes artificiels, le fait de ne pas en contenir n’est pas un plus si l’on compare à la Vraie mayonnaise régulière qui n’en contient pas non plus, c’est plutôt une façon d’attirer l’attention du consommateur.

Si nous analysons la liste d’ingrédients, elle est aussi longue que celle de la Vraie mayonnaise et assez comparable. Différence majeure, afin d’enlever les œufs de la préparation, du sucre, de la fécule de maïs et de pomme de terre ont dû être ajoutés.  Ainsi le sucre se retrouve en plus grande concentration dans ce produit que dans la Vraie mayonnaise. Gardez en tête que tout ingrédient retiré d’un produit doit être remplacé par un autre tout aussi nocif et parfois pire.

Il est intéressant de constater qu’en enlevant le cholestérol du produit, celui-ci se retrouve avec une plus grande proportion de gras saturé, de sodium et de glucides que le produit original. Le produit ne contient plus de cholestérol, mais est tout aussi nocif au niveau cardiovasculaire dû à la hausse du gras saturé et sodium qui ont un impact direct sur les maladies cardiovasculaires.

 

En général cette sauce n’est pas plus intéressante que la vraie mayonnaise. À l’exception des gens qui souffrent de cholestérolémie familiale et qui doivent absolument restreindre leur consommation de sodium au minimum ou pour la population allergique aux œufs.

 

La mayonnaise, qu’elle contienne du cholestérol et des œufs ou non reste une consommation de gras ajouté calorique en faible quantité, 90 à 100 calories par 15 ml seulement, et qui devrait être consommé avec modération.  Si vous en consommez peu et en petite quantité, pour la différence de cholestérol présent dans le produit, choisissez celle qui fera davantage saliver vos papilles gustatives, plutôt qu’en fonction de ses valeurs nutritives.

 

 

Votre nutritionniste Orange Santé-Pasquier


Retour aux découvertes